Ne pas se vendre, se faire acheter. Brand Coaching, stratégie digitale

Ne pas vendre, se faire acheter

Ne pas vendre, se faire acheter

Pouvez-vous vendre vos prestations sans avoir recours à la vente ?
La réponse est oui !
Pour cela, vous devez vous faire acheter !

Alors certes, aucune recette miracle ou technique toute faite.
Toute la subtilité réside dans l’art de vendre sans vendre, de se faire désirer, de créer une connexion unique avec votre prospect.
Ne nous mentons pas, la finalité de chaque entrepreneur réside dans la vente de ses produits ou solutions.

Si vous aimez négocier, passer de longues heures à téléphoner à de potentiels clients ou harceler ceux qui ont déjà acheté chez vous, engloutir des budgets faramineux dans des publicités inefficaces, investir dans des tunnels de vente obscurs et préformatés, publier tout et n’importe quoi sur tous les réseaux sociaux, essayer toutes les nouvelles techniques marketing… alors cet article n’est pas pour vous !

Par contre, si vous êtes comme moi, à la recherche de votre stratégie unique, défenseur d’un marketing éthique.
Alors je vous invite à disséquer comment attirer de nouveaux clients, sans vous transformer en marchand de tapis.

Donc revenons à notre sujet : Ne pas vendre, se faire acheter.

Quelle phrase délicieuse et pleine d’espoir !

  • Ne pas être dans cette course effrénée de la surenchère marketing.
  • Ne pas bûcher des heures sur des propositions commerciales qui n’aboutissent jamais.
  • Ne pas négocier vos tarifs, au point d’avoir le sentiment de vous brader.
  • Ne pas vendre en dehors du cadre de vos compétences.
  • Ne pas ressentir la peur panique de la trésorerie insuffisante en fin de mois.
  • Ne pas vendre son âme au diable ou à votre “antéclient”(je ne sais pas si le mot existe, mais ce qu’il symbolise, j’en suis certaine) pour en subir les conséquences de longs mois.

Je m’arrête là, mais vous l’aurez compris, cette liste non-exhaustive recèle sûrement une ou même plusieurs situations auxquelles vous avez dû être confronté dans votre vie d’entrepreneur.

Personnellement, dans mes 15 années d’entreprenariat, je les ai toutes vécues.
Et pas qu’une fois.
Il nous faut parfois échouer plusieurs fois avant de trouver la recette qui nous convient…

Certes, dans ces moments, j’ai trouvé un réel réconfort dans des citations du genre :
“Je ne perds jamais, soit je gagne, soit j’apprends” (Nelson Mandela).

Mais la pilule est quand même dure à avaler.
Parce que quoiqu’il se passe, cela crée des conséquences désagréables :

  • diminution de la confiance en soi
  • baisse de créativité
  • envie de tout laisser tomber
  • remise en question totale
  • procrastination

Bon a posteriori, j’avoue que j’ai beaucoup appris, peut-être même un peu trop !
Mais je pense clairement avoir perdu un temps précieux, que j’aurais pu consacrer à des fins plus utiles.

Je suis convaincu qu’avec la bonne stratégie branding, vous pouvez éviter tous ces écueils.

 

Alors comment transformer vendre en acheter ?

Ne pas se vendre, se faire acheter. Brand Coaching, stratégie digitale

Du côté de la concurrence

Aujourd’hui, la donne a changé, la rareté a quasiment disparu.
Nous vivons dans l’abondance la plus totale.
Quel que soit le produit, le service ou la prestation que vous recherchez, vous pouvez être sûr que Google va trouver le prestataire qui peut satisfaire vos besoins.

Nous sommes tous logés à la même enseigne, peu importe le secteur d’activité.
Internet équilibre les chances de réussite pour tous.
N’importe qui peut se proclamer expert en n’importe quoi.
La concurrence est partout.
Aussi bien dans les grands groupes qui saisissent la moindre opportunité de marché jusqu’aux indépendants qui cassent les prix pour se faire une part du gâteau.

Les GAFA (Google, Apple, Facebook et Amazon) étendent leurs tentacules sur tous les secteurs.
Ils ont des budgets faramineux pour promouvoir leurs services.
Ils investissent des millions dans leur marketing, avec des équipes rompues à toutes les techniques de vente dernier cris.
Impossible de s’aligner face à eux !

Quant aux indépendants : jeunes freelances ou prestataires en dehors de nos frontières (qui n’ont pas à subir les mêmes charges) proposent des prestations de très bonne qualité à des prix qui vous donnent envie d’aller vous cacher sous votre couette !

Nous ne pouvons pas nous avouer vaincus à la première difficulté.
Mais force est de constater que se battre sur les prix ou sur un marketing de masse est une bataille perdue d’avance.

Ne pas se vendre, se faire acheter. Brand Coaching, stratégie digitale

Du côté des clients

Les consommateurs, eux, sont lassés d’être pris comme cible par des tunnels de vente sans âme.
Dont le seul objectif est de leur vendre un produit dont ils n’ont pas besoin.
Ils ne sont pas dupes de toutes ces techniques de manipulation.
En échange d’une adresse email, monts et merveilles leur sont offerts.
Tout cela dans le seul espoir de mieux les “tenir” et de les intégrer dans un vortex de vente bien huilé.
Et lorsqu’ils mettent le doigt dans la machine, ils se retrouvent submergés dans un raz-de-marée d’emails.

J’avoue avoir été des deux côtés de la barrière :

  • En consommatrice exaspérée d’être harcelé par des emails qui spamment totalement ma boîte mail (cas le plus facile à dire)
  • Mais aussi en instigatrice diabolique qui fomentait des plans pour récupérer des adresses emails (pas forcément fière, mais faute avouée à moitié pardonnée)

Pourquoi, l’avoir fait ?

N’oubliez pas que mon métier de base est la communication digitale.
J’ai pensé pouvoir prendre des raccourcis et utiliser des techniques éprouvées.
Pour certains de mes clients, cela a véritablement révolutionné leur business.
J’ai tout simplement suivi leurs recettes miracles.

Notez la dichotomie !
C’est exactement ce que je déconseille formellement à tous mes clients : ce qui convient aux uns, ne convient pas aux autres !

Et puis, parce qu’une base d’adresses mails pour une société constitue son trésor.

Toute la différence se fait dans la manière de s’en servir :

  • Soit vous l’utilisez pour vendre à tout prix, sans scrupules et avec une forte tendance au harcèlement
  • Soit vous apportez de la valeur à vos clients en leur offrant des informations utiles, des contenus qui vont les aider

Vous voyez la subtilité entre ces deux options ?

Ne pas se vendre, se faire acheter. Brand Coaching, stratégie digitale

Et si on parle subtil, parlons de vibration

Vous pouvez très bien être un vendeur né et vous délecter de l’art délicat de la vente.
Ou comme un enfant (surtout le mien) maîtriser instinctivement la négociation et ne pas lâcher tant que vous n’avez pas obtenu ce que vous souhaitez.
Dans ces deux cas, cela sonne juste avec qui vous êtes vraiment.
Donc, aucun problème pour vous.

Mais si ce n’est pas le cas, vous allez à l’encontre de votre nature.
Et c’est là où les problèmes commencent.

Si vous vous sentez obligés de vendre.
Que cela soit à cause de votre trésorerie insuffisante pour faire face à vos charges.
Ou parce que vous ne savez pas par où commencer et que vous n’avez aucune stratégie sur mesure.

Vous allez très certainement tenter des techniques de pointe, comme :

  • L’évitement, en travaillant continuellement à peaufiner votre produit ou à rechercher de nouvelles recettes marketing.
  • La procrastination, en revoyant constamment votre stratégie et votre todo list des actions à mener en trouvant constamment des tâches sans importance à faire.
  • L’épuisement, en testant tout et n’importe quoi en même temps

Comme je vous l’ai dit, plus haut, j’ai eu la chance (ou pas) de tester un bon nombre de situations.
J’ai donc réellement, tout au long de ces années, fait preuve d’une grande créativité pour innover dans de nouvelles techniques d’esquives.
Mais notre objectif n’est pas de d’allonger cette liste à l’infini.

La réalité est que vous envoyez clairement comme message : “Je ne suis pas prêt à vendre, laissez-moi tranquille”

Quoi qu’il en soit, cette vibration que vous émettez n’est pas aligné avec vos besoins d’entrepreneur.
Que cela soit à vos clients, à l’Univers, … peu importe cela revient au même.
Ce que vous vibrez à l’intérieur se perçoit à l’extérieur.

N’oubliez pas, l’objectif premier de tout entrepreneur est de vendre.
Ou plutôt, dans notre cas, se faire acheter ses produits ou ses solutions.
Donc ce postulat n’est pas forcément le meilleur.

 

Alors que faire ?

Ne pas se vendre, se faire acheter. Brand Coaching, stratégie digitale

La solution est simple !

Comme dans un couple, vous devez vous faire aimer.
Vous devez créer ce lien unique et profond, propre aux amoureux.
Devenir tellement irrésistible face aux yeux émerveillés de votre partenaire, que plus rien en dehors de vous ne puisse exister.
D’ailleurs si vous avez envie d’approfondir ce parallèle avec la relation amoureuse.
Ce sujet m’a tellement inspiré que j’en ai écrit un article : Pourquoi construire votre image de marque ?

Pour faire naître la magie, vous ne pouvez pas arriver avec vos gros sabots et coups de coude maladroits pour pousser votre client idéal à acheter.
Ce serait comme un mauvais rendez-vous.
Arrangé par une obscure cousine qui ne vous connait pas vraiment.
Et dont le seul postulat serait vos célibats respectifs.
Je vous laisse imaginer le nombre de possibilités hasardeuses (voire même désastreuses) qui peut en découler.

Bref, vous devez arriver avec toute votre authenticité dans cette rencontre.
Vous devez emporter vos clients dans un tourbillon de transparence, de valeurs, de vision commune.
Afin de créer une connexion unique avec eux, de leur transmettre votre passion pour ce que vous faites.

Parce que les consommateurs n’achètent plus les produits promus par les publicités.
Mais ceux qui ont une âme, une histoire.
Ceux qui sont en accord avec leur vérité, leurs émotions.
Ceux qui ont été fabriqués avec le coeur, façonnés par des valeurs.

La multitude de concurrents, compétents et des prix défiant les réalités économiques, place le marketing à un autre niveau.

Vous devez aujourd’hui revenir à ce qui fait votre différence.
Clamer haut et fort votre pourquoi.
Exprimer votre singularité au quotidien.
Transmettre l’expression de vos valeurs à travers vos produits et vos services.
Construire jour après jour l’histoire de votre marque.

Un petit murmure ne suffira pas, vous devez le crier à pleins poumons !
Vous devez vous engager pleinement.
Dans toutes vos communications, votre site Internet, votre pitch, sur les réseaux sociaux

Alors oui, certains ne vont pas se reconnaître et vont vous tourner le dos.

Mais cela laissera l’espace à vos clients idéaux pour acheter ce que vous êtes le seul à offrir !

Comment créez-vous la connexion avec vos clients ? De quelle manière, vous vous faites acheter ?
Ou trouvez-vous encore dans le marketing traditionnel, les moyens de vous épanouir ?

PS : Cette réflexion sur « Ne pas vendre, se faire acheter » a découlé d’une phrase qui a fait écho en moi.  C’était le fil conducteur d’une conférence de Céline Boura, chamane corporate, dont j’affectionne particulièrement le parcours.

Pas de commentaires

Commentaires