construire image de marque, branding, comme une histoire d'amour, love, personnal branding, professionnal branding

Pourquoi construire votre image de marque ?

Pourquoi construire votre image de marque ?

Achat coup de coeur, séduction, fidélité, engagement, les sociétés connaissent dans leurs relations avec leurs consommateurs, les mêmes aléas que les histoires d’amour.

La relation entre vos clients et votre image de marque est aussi délicate qu’une relation de couple. Elle découle de l’alchimie de plusieurs ingrédients : la perception, les croyances et les émotions.

Dans le meilleur des cas, cette expérience unique donne naissance à une romance. Si cette rencontre a été incroyable, vos clients seront vos premiers ambassadeurs. Ils seront fiers de promouvoir votre société, de porter l’étendard de vos couleurs dans toutes leurs conversations.

A contrario, s’ils sont déçus, rapidement, ils ébruiteront votre faux pas qui se propagera à la vitesse de la lumière et sans aucune limite géographique.

Vous aussi , d’ailleurs, êtes impacté dans votre quotidien par ses jeux de séduction ! Votre journée est truffée de “messages” de marques qui essayent de vous charmer.

N’êtes-vous jamais tombés totalement sous le charme d’un produit, au point de vous transformer en ambassadeur de cette marque ? Tel un amoureux, vous avez déclamé haut et fort les qualités de l’être aimé.

Votre téléphone, votre voiture, vos vêtements, votre parfum ou votre alimentation sont-ils vraiment des achats uniquement basés sur leurs qualités, leurs prix ou leurs designs ? Où sont-ils des coups de coeur, des gages de votre fidélité, des désirs longtemps inassouvis ?

Vous savez que ces choix inconscients reflètent des besoins plus profonds.

Pourquoi acheter le dernier Iphone, alors que votre précédent smartphone fonctionnait très bien et que vous n’avez pas besoin de toutes ses fonctionnalités ? Pourquoi craquer sur cette veste de créateur qui vous sied à merveille, mais coûte 4 fois le prix que vous aviez décidé de dépenser ?

Vous vous laissez enivrer par cette envie d’assouvir votre désir, ce processus est comparable au sentiment amoureux pour lequel rien n’est impossible. Vos élans n’ont que faire de la raison ou du budget. Ce qui compte est de satisfaire ce besoin impérieux.

Comment s’en servir dans l’élaboration de son branding ?

 

Comme en amour il n’y a pas de raccourcis, pas de manipulation possible. Vous devez construire une véritable relation entre vos clients et votre marque. Celle-ci comme lors d’une première rencontre nécessite de l’authenticité, de la confiance, du temps.

Vous ne pouvez pas forcer vos clients à vous aimer. Cependant vous pouvez leur donner envie de vous connaître, d’essayer vos produits et enfin vous apprécier. Les étapes à respecter pour affirmer votre image de marque sont donc les mêmes que celle d’un rapprochement amoureux :

– trouver votre prince charmant, donc votre client idéal
– être honnête avec lui, grâce à l’authenticité de votre branding
– vous engager totalement pour construire une relation sur le long terme

Trouver son prince charmant

A chaque fois que j’ai demandé à un entrepreneur quelle était sa cible, la réponse a presque toujours été là même : “tout le monde”.

Bien sûr, cela ouvre des possibilités de marché quasi illimité, mais est-ce vraiment ce que vous voulez ?

Outre le parallèle, un peu angoissant d’une uniformité des produits à toute épreuve, reprenons l’exemple de la relation amoureuse. Même si votre vie affective ressemble à une traversée du désert sans fin, vous avez sûrement quelques exigences concernant votre âme soeur.

Votre voisin a beau vous faire des sourires éloquents, vous tenir la porte ou vous complimenter sur votre dernière visite chez le coiffeur (alors que personne dans votre entourage ne s’en est aperçu) il n’en reste pas moins que ses 80 ans risquent de freiner vos envies de rompre votre célibat.

Dans le business c’est exactement pareil, tous les clients ne sont pas fait pour vous. En essayant d’attirer le plus grand nombre, vous ne séduirez personne. Vous devez vous focaliser sur les clients qui sont en résonances avec vous et votre société.

Vendre vos produits et vos services à la mauvaise personne est synonyme de complications, de stress et de toute une ribambelle d’adjectifs négatifs ! Certes, lorsque vous débutez où que la fin du mois arrive, vous êtes prêt à vendre vos solutions à n’importe qui.

Mais au fond, vous savez que c’est un mauvais choix. La somme des problèmes mis en balance avec les bénéfices à court terme apporté par ce client, risque d’éteindre abruptement le feu de votre amour balbutiant.

Afin de contrer ces écueils, vous devez décrire exactement le profil de votre prince charmant, ce client idéal avec lequel vous rêvez de convoler.

Parce que plus vous êtes précis, plus vous risquez de le rencontrer. En définissant un maximum d’informations, vous pourrez le “débusquer” sur son territoire, qu’il se trouve sur les réseaux sociaux, dans des conférences quasi secrètes ou dans des rendez-vous de networking.

Vous pourrez identifier ses problématiques et ainsi répondre parfaitement à ses besoins. Cela vous permettra, aussi, d’évaluer les chances que votre relation se transforme en un joyeux cheminement traversant les difficultés de la vie, dans la douce quiétude d’un partenariat gagnant-gagnant.

branding, image de marque : Un client satisfait en parle à trois amis, un mécontent en parle à 10

Je veux qu’il m’aime vraiment

Si votre prince charmant tombe follement amoureux de vous après quelques rencontres, vous serez très proche de cet état semi-onirique dans lequel rien ne peut vous arrêter.

Oui mais… A condition, d’avoir été tout à fait honnête avec lui. Si vous vous êtes attribués des qualités inexistantes ou avez simplement glissés de petits mensonges, tel qu’aimer les sushis par exemple. Je vous laisse imaginer votre calvaire si chaque jour, en gage de son amour, votre prince charmant vous en offre.

Avec un client c’est exactement pareil, sous prétexte de faire affaire avec lui, vous pouvez lui promettre monts et merveilles. Appâté par ce contrat dont vous avez tant besoin, vous pensez que de petits mensonges ne peuvent pas entraver votre relation. Mais si vous ne pouvez honorer vos engagements, votre lune de miel risque de tourner rapidement au vinaigre.

Vous attribuer une expertise que vous n’avez pas, ou promettre des résultats sur lesquels vous n’avez aucune prise est comme marcher sur le fil d’un rasoir. Tôt ou tard, vous risquez de tomber et statistiquement il est impossible que cela ne soit uniquement du bon côté.

Un client satisfait en parle à trois amis, un mécontent en parle à 10*

Que cela soit dans notre vie personnelle ou professionnelle, il nous est arrivé à tous, un jour, d’enjoliver la réalité ou de taire un problème. Mais c’est un jeu dangereux, qui peut laisser une marque indélébile, tel un tatouage au milieu du front.

Gagner la confiance prend du temps mais la perdre peut aller très vite, surtout avec l’omniprésence des médias sociaux. Vous souvenez-vous en 2013, des lasagnes à la viande de cheval de Findus ? Et en 2017, l’expulsion d’un passager sur la compagnie United Airlines ? Ce buzz, à lui seul, a généré 1,9 million de tweets mais surtout une perte de 4% de la valeur de la compagnie en bourse.

Des situations qui peuvent arriver à n’importe quelle société, mais dont il est difficile de faire oublier la mauvaise image au grand public.

Que ce soit dans les moments de crise ou de fidélisation, votre seule alternative est donc l’authenticité. Vous ne pouvez pas faire l’impasse sur cette mise à nue. Vous devez vous dévoiler complètement, énoncer votre positionnement, votre philosophie, votre mission, votre vision, mais aussi vos failles, vos erreurs. Ce sont les fondations nécessaires à la construction d’une relation gagnant-gagnant.

Prenez le temps de réfléchir sérieusement à l’élaboration de votre image de marque, parce qu’elle est l’ambassadeur de votre société, lorsque vous êtes chez vous en train de siroter un verre de vin ou de vous amuser avec vos enfants.

Une relation qui dure

Vous avez enfin trouvé votre prince charmant, vous ne voulez, donc, surtout pas renouer avec les relations sans lendemain. Vous savez qu’au-delà de votre authenticité, vous devez vous montrer cohérent et constant. Surtout si vous espérez que toute cette histoire se transforme en un mariage “où ils vécurent heureux et eurent pleins d’enfants”.

Les deux mots clés sont la cohérence et la constance. En effet, si chaque matin, vous tenez un discours diamétralement opposé, en changeant totalement de style. Ou si vous laissez passer de long mois s’écouler sans vous manifester dans votre relation… Il y a fort à parier qu’après l’étonnement amusé, votre partenaire risque d’être déstabilisé puis lassé par votre inconstance jusqu’au jour où il va mettre un terme à votre idylle.

L’enjeu, une fois que vous avez attiré l’attention de votre client idéal, se trouve dans votre capacité à le retenir. Clarifier la valeur que vous allez lui apporter est important.

Mais ce qui est primordial, après, c’est de tenir vos promesses sur le long terme. Parce que la triste réalité du coût d’acquisition d’un nouveau client a des airs de déjà vu. Toute cette énergie déployée lors de rencontres avec d’éventuels prétendants, cette angoisse dans l’attente de ses nouvelles. Vous ne voulez sûrement pas repartir de zéro, alors capitalisez sur l’existant.

Enrichissez l’expérience de vos clients, chouchoutez-les, vous avez tout à y gagner. Si vous vous engagez totalement et passionnément dans la relation avec votre client idéal, vous pouvez être certain de vivre une longue et heureuse histoire d’amour.

Conclusion

Vous l’avez bien compris, construire votre image de marque nécessite un effort considérable et est aussi complexe qu’une histoire d’amour. Donc avant d’élaborer une stratégie de communication ne négligez jamais le temps de cette parade amoureuse, qu’est la réflexion autour de votre marque. Le retour sur investissement de ce travail est absolument infini !

Avez-vous déjà pensé à travailler sur votre image de marque ou pensez-vous que ce n’est pas votre prorité ?

Pas de commentaires

Commentaires